Code de deontologie

Le praticien de l’Ecole de Recherche en Mémoire Cellulaire  s’engage à respecter les règles de déontologie suivantes.

Code de déontologie des Praticiens en Mémoire Cellulaire de l’ERMC

La pratique de recherche en mémoire cellulaire :

  • N’a pas de visée thérapeutique directe, elle ne prétend traiter quelque maladie que ce soit.
  • Vise l’éveil progressif de la conscience et passe par la connaissance de soi et de son histoire imprégnée dans le corps.
  • N’est pas une psychothérapie.
  • Vise à permettre à chacun de vivre pleinement dans la vie, en accord avec soi et en harmonie avec les autres.
  • S’emploie à chercher par le ressenti corporel corps les évènements clés de son passé pour en comprendre le sens et s’en différencier. Elle a pour but la réconciliation avec soi-même, condition de l’évolution.

Le praticien de l’école de recherche en mémoire cellulaire :

  • S’interdit toute pratique qui serait contraire à la loi et au droit qu’a chaque être humain de disposer librement de sa personne.
  • S’interdit toute relation sexuelle avec les personnes qu’il accompagne.
  • Est soumis au secret professionnel absolu concernant tout ce qui lui est confié dans l’exercice de sa profession.

Le cadre du parcours de recherche en mémoire cellulaire est précisé dans un accord commun entre le consultant et le praticien (confidentialité, tarif, durée de la séance, fréquence, condition d’annulation, d’arrêt).

  • Tout praticien s’est engagé sur ce chemin de recherche  en mémoire cellulaire pour lui-même préalablement à sa formation et à son exercice professionnel.
  • Tout praticien, certifié par l’ERMC, est habilité à pratiquer un accompagnement en mémoire cellulaire.
  • Tout praticien en mémoire cellulaire actualise et enrichit régulièrement ses compétences professionnelles et ses connaissances à la fois théoriques et pratiques avec ses pairs.

La pratique de recherche en mémoire cellulaire est supervisée par le Comité d’éthique de l’association ERMC, garante du respect du présent code de déontologie. Tout manquement à ses principes fondamentaux entrainera la radiation.

Le praticien en mémoire cellulaire s’engage à respecter ce code de déontologie et reconnaît pleinement l’autorité du Comité d’éthique de l’association ERMC.